Le musée Fabergé à Saint-Pétersbourg

Je vous propose une petite visite du musée Fabergé à Saint-Pétersbourg où j’ai découvert les petites merveilles de cette grande maison russe à la renommée internationale.

L’histoire de la maison Fabergé

Dans les années 1880, Carl Fabergé propose des créations luxueuses qui lui confèrent du succès à la cour impériale et dans la haute société jusqu’à la Révolution où il sera condamné à l’exil.

Tout commence avec un descendant d’émigrés huguenots d’origine française, Gustave Fabergé, qui ouvre en 1842 un modeste atelier de joaillerie à Saint-Pétersbourg. Son fils aîné Carl, suit la tradition familiale. Le style Fabergé combine les apports de la tradition byzantine, la couleur, le style Art-Nouveau et le savoir-faire de créateurs d’icônes et un style technique impeccable.

Le bâtiment du musée

Le musée Fabergé est installé dans le palais Chouvalov du XVIIIème siècle à l’escalier majestueux. Vous devrez d’ailleurs mettre des sur-chaussures à votre arrivée pour ne pas endommager les sols.

La collection d’œufs

En 1885, Fabergé a l’idée de proposer au tsar Alexandre III un étonnant cadeau pour son épouse Maria Feodorovna : un œuf d’émail translucide incrusté d’argent, d’or et de pierres précieuses. Le succès est immédiat et la maison Fabergé devient fournisseur de la cour impériale en proposant chaque année un nouveau modèle d’œuf. La tradition sera perpétrée par Nicolas II jusqu’à la Révolution. Aux 50 œufs de la collection impériale s’ajoutent plusieurs centaines d’autres, réalisés pour de riches clients en Russie et ailleurs.

Les œufs de la maison Fabergé sont de vraies petites merveilles. La tradition veut que chaque année, un œuf Fabergé était offert au tsar à l’occasion de Pâques. Pâques est la fête la plus importante chez les chrétiens et encore plus chez les orthodoxes. Le jour de Pâques, les russes s’offrent des œufs décorés ou peints car ils ne pouvaient pas les manger pendant le jeûne de la période du carême (les 40 jours précédant Pâques). La tradition veut qu’au moment d’offrir un œuf, les russes se font une accolade et trois baisers.

Chaque œuf a nécessité une année de travail, c’est un vrai travail d’orfèvre et je vous avoue que j’aurais pu passer une heure sur chaque pièce à regarder chaque petit détail. Aujourd’hui, il existe 50 œufs Fabergé seulement dans le Monde et le musée n’en compte que 12 que je vous présente ci-dessous.

Les autres merveilles de la maison Fabergé

La maison Fabergé est surtout réputée pour ses œufs mais elle était également très douée pour réaliser des icônes religieuses somptueuses,  de la vaisselle, des boîtes à bijoux ou encore des cadres photos. De vraies petites merveilles dont je vous présente un aperçu.

Le musée compte également de beaux tableaux.

Plus d’infos sur le musée et les horaires de la visite sur le site du musée : http://fabergemuseum.ru/

A noter un petit bémol, la boutique du musée très décevante et l’accueil par franchement chaleureux, bon il faut dire que j’avais un bébé mais ce n’est pas une raison, d’autant plus que l’entrée est plus chère qu’à l’Ermitage!!

Bonne visite! 🙂

5 thoughts on “Le musée Fabergé à Saint-Pétersbourg

Laissez moi un commentaire et donnez moi votre avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s